[Test] Lollipop Chainsaw (Xbox 360)

 Lollipop cover 24062012 212x300 [Test] Lollipop Chainsaw (Xbox 360)

Plateforme : Xbox 360Playstation 3

Genre : Beat’em all

Développeur : Grasshopper Manufacture

Editeur : Warner Bros. Interactive Entertainment

Date de sortie : 15 juin 2012

Lollipop Chainsaw est le dernier jeu du très déjanté SUDA51, le titre nous proposes d’incarner une jeune fille cheerleader et top canon, comme l’Amérique aime le montrer dans les films et autres séries TV, mais ce n’est pas tout, car en plus d’être étudiante, jeune et jolie, Juliet Starling est également une chasseuse de zombie !

Malheureusement pour la charmante Juliet, qui espère passer son 18éme anniversaire en compagnie de Nick, son petit copain mais tout ne se passe pas comme prévu ! Les zombies commencent à infester l’école de San Romero par la faute d’un étudiant gothique qui décide de se venger des autres étudiants pour l’avoir rejeté… Comme une grosse merde.

Le jeu est un mélange de No More Heroes et de Dead Rising (très light), le titre s’enchaîne de façon très linéaire sous forme de couloir et de zone à débarrasser de tous les zombies qui rodent dans les alentours, afin d’obtenir les précieuses pièces de monnaies permettant d’améliorer les aptitudes et la garde de robe de notre héroïne, il est possible d’acheter tout cela, dans les e-boutiques rencontrer dans les stages.

Une des forces du jeu, c’est bien entendu les boss qui sont, comme dans No More Heroes, plutôt sympathique bien que moins charismatique, le jeu dispose également d’une ambiance complètement loufoque, des dialogues absolument WTF ! Que mon amie Buffy Summers ne renierait pas, Juliet et même les zombies, lâchent des âneries durant les combats et ce, sans arrêt, grâce à cela le titre possède un capital plus que sympathique.

Mais malheureusement tout n’est pas rose dans Lollipop Chainsaw, la caméra est par moment un chouia capricieuse, la durée de vie n’est pas très longue et techniquement le titre semble un peu daté…

Test realisation [Test] Lollipop Chainsaw (Xbox 360)

Une 3D avec une dose de cell-shading plutôt propre, mais hormis les personnages principaux disposant d’une modélisation au top, le reste de la technique est un peu le strict minimum de ce que l’on attend en 2012, avec des niveaux un peu étroit, des détails pas toujours au top. Mais il y a une chose qui irrite encore plus que les graphismes, c’est les chargements très présents et plutôt long.

Test gameplay [Test] Lollipop Chainsaw (Xbox 360)

Hormis une caméra pas toujours très réactive dans les combats, le titre se révèle très fun à jouer en variant les différents combos que l’on aura acheter grâce au pièces que l’on aura gagner en explosant la tête des nombreux zombies qui parcours l’école durant notre périple. On regrettera simplement le fait que le jeu est plutôt linéaire et que les minis-jeux ne réussissent pas vraiment à enlever cette lassitude qui peut intervenir dans les niveaux.

Test dureedevie [Test] Lollipop Chainsaw (Xbox 360)

Le titre n’est pas très long 5 ou 6 heures pour boucler l’aventure en mode normal, mais on y revient avec plaisir pour obtenir les différents costumes sexy et combos. Lollipop Chainsaw c’est un peu comme un bon shoot à l’ancienne

Test bandeson [Test] Lollipop Chainsaw (Xbox 360)

Alors là, je dis oui, mille fois oui, une bande-son totalement à l’image du jeu, qui propose un échantillon de morceaux en passant par The Chordettes pour le thème ou même DragonForce. Une excellent surprise musicalement, sans oublier les dialogues absolument fou !

Test conclusion [Test] Lollipop Chainsaw (Xbox 360)

En bref, pour peu que l’on apprécie de dézinguer une horde de zombies dans une ambiance totalement barré et que l’on sait faire abstraction des quelques défauts du jeu, Lollipop Chainsaw est une bonne surprise et surtout un excellent moment de rigolade et rien que pour ça il mérite amplement quelques € !

Note 6 [Test] Lollipop Chainsaw (Xbox 360)Note SoA [Test] Lollipop Chainsaw (Xbox 360)

+ Les plus : - Les moins :
Juliet Starling !  Pas au top techniquement
L’ambiance WTF !  Linéaire, très linéaire…
Les dialogues !  Les chargements !!!

 

À propos de Thomas

So Say We All !