[Test] Spec Ops : The Line (PC)

Spec Ops The Line Cover PC 05072012 214x300 [Test] Spec Ops : The Line (PC)

Plateforme : PCPlaystation 3 & Xbox 360

Genre : TPS

Développeur : Yager

Editeur : 2k Games

Date de sortie : 29 juin 2012

Le jeu se déroule à Dubaï, après que la ville ait été éradiquée de la surface du globe, six mois auparavant, par une tempête de sable cataclysmique. On se retrouve dans la peau du capitaine Martin Walker et de son équipe envoyés sur place après avoir capté un signal radio étrange, pour faire de la reconnaissance ainsi que sauver les survivants et retrouver la source du signal. Mais une fois sur place, Walker va vite se rendre compte que le chaos règne sur la ville alors que cette dernière se retrouve sous la coupe d’un ennemi qui n’était pas vraiment celui auquel pensaient le capitaine et son équipe.

Spec Ops The Line Screen PC 1 12072012 300x168 [Test] Spec Ops : The Line (PC)

Durant leur progression dans Dubaï, Walker et ses hommes vont être amenés à faire des choix qui vont générer des conflits entre eux et mettre leurs nerfs à rude épreuve. Ces mêmes choix auront d’ailleurs une implication dans le déroulement de l’aventure.

Spec Ops The Line Screen PC 2 12072012 300x168 [Test] Spec Ops : The Line (PC)

On se retrouve ici avec un TPS assez classique, on dirige le capitaine Walker tandis que ses deux acolytes sont dirigés par l’IA. Il sera possible de leur demander de soutenir un feu nourri sur une position ennemie afin de la contourner ou encore de cibler un sniper afin que Lugo puisse le descendre. Pour le reste, la prise en main fonctionne comme dans les autres jeux du genre, avec un système de couverture efficace. Il faut tout de même souligner que l’on n’a pas énormément de minutions à disposition, il faudra donc régulièrement changer d’arme en récupérant celles que laisseront nos opposants une fois morts.

Spec Ops The Line Screen PC 3 12072012 300x168 [Test] Spec Ops : The Line (PC)

Le principal atout de ce Spec Ops The Line réside dans son histoire bien écrite et bien mise en scène soutenue par une bande son vraiment réussie qui parviendra à nous tenir accrochés au jeu malgré une réalisation efficace bien que plutôt moyenne et un gameplay on ne peut plus classique.

Test realisation [Test] Spec Ops : The Line (PC)

Le jeu affiche une réalisation plutôt moyenne, les décors sont détaillés sans pour autant en mettre plein les yeux. La modélisation des personnages quant à elle, n’est pas franchement réussie et les visages manquent d’expression. Les cinématiques s’avèrent plutôt assez floues.

Test gameplay [Test] Spec Ops : The Line (PC)

Spec Ops The Line propose un gameplay plutôt classique assez similaire à la grosse majorité des jeux de tir à la troisième personne, la prise en main ne révolutionne pas le genre mais s’avère suffisamment de bonne qualité pour apprécier le titre.

Test dureedevie [Test] Spec Ops : The Line (PC)

Certainement le point sur lequel Spec Ops The Line déçoit le plus, comptez environ 6 heures pour parvenir à la fin du titre, ce qui n’est pas très long. D’autant plus qu’il ne faut vraiment pas compter sur le multijoueur pour prolonger la durée de vie du titre tant celui-ci ne s’avère que trop peu intéressant.

Test bandeson [Test] Spec Ops : The Line (PC)

Le jeu possède une ambiance musicale plaisante qui sert à merveille l’ambiance qui règne dans le jeu, saupoudré de musiques rock plutôt énergiques et d’un Mr Radio qui sort souvent ses réflexions dans les pires moments. Les doublages français, quant à eux, sont plutôt convaincants.

Test conclusion [Test] Spec Ops : The Line (PC)

Au final, ce Spec Ops The Line aurait très bien pu être un banal jeu de tir que l’on aurait vite oublié, si le titre n’avait pas été porté par une ambiance réussie et une histoire qui nous tient vraiment scotchés devant le jeu. Cependant, le titre de Yager pêche par sa réalisation moyenne, son gameplay classique bien qu’efficace et une durée de vie faiblarde.

Note 6 [Test] Spec Ops : The Line (PC)

+ Les plus : - Les moins :
Ambiance réussie …mais assez classique
Histoire bien ficelée Réalisation moyenne
Les choix et leurs conséquences Durée de vie discutable
Gameplay plutôt efficace…

 

 

 

 

 

 

À propos de Mickaël